Micro-Recherche: Rokia Konaté – L’enregistrement des cartes Sim au Burkina Faso

Résume

Toute les villes du Burkina ainsi que les villages sont connecté au monde grâce a l’avènement de la téléphonie mobile l’information circule désormais quasiment a la vitesse de la lumière certes le service rendu au citoyen par le téléphone mobile est indéniable. Malheureusement le téléphone portable est également un outil utilisé par des délinquants pour commettre leur forfait.  La préoccupation majeure de notre étude dans l’enregistrement des carte Sim au Burkina est de décrire et d’analyser les différents problèmes liées a l’enregistrement des cartes Sim (de l’anglais subscriber  identity module) est une puce contenant un microcontrôleur de la mémoire. Elle est utilisée en téléphonie mobile  pour stoker l’information spécifique a l’abonné d’un réseau.

Méthode

Ce travail est conçu sur la base de donné qualitative recueilli en deux(2) jour. Le but de l’étude est d’analysé le problème lié à l’enregistrement des cartes Sim au Burkina. Dans le cadre de l’étude j’ai choisie comme groupe cible 2  revendeurs de carte Sim   et  3 utilisateurs  , ainsi un entretien  mené  auprès de l’operateur telmob qui ma permis d’accéder a un document concernant a l’ARCEPT (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a propos l’enregistrement des carte Sim.  L’enquête de terrain  a commencé à l’hôtel palm Beach a l’avenue kouamé kourouma dans la petite boutique de la vendeuse de carte Sim.  J’étais  la a observé  la vendeuse qui étai entrain d’identifier des clients je l’ai même aidé dans cette tache car il y avait des étapes qu’elle ne comprenait pas. Par la suite des erreurs s’est produit on a été obligé d’aller a l’agence qui est non loin de l’hôtel. Et c’était fermé. Par la suite on ai  allé au siège de telmob pour voir le directeur commercial qui est un des connaissances de la vendeuse   ce qui ma facilité la tache d’avoir  quelque des donnés.

Question de recherche : en quoi l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes oblige les burkinabé a se faire enregistré?

Puce téléphoniques non identifiées – L’Arcep revient à la charge

•Après avoir mené une opération qui a permis d’identifier, à la date de juin 2012, plus de 90% des abonnés des trois opérateurs de téléphonie mobile au Burkina Faso, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) revient à la charge.  il s’agit d’atteindre 100% d’abonnés identifiés, pour des raisons de sécurité,
•Une première opération, menée depuis 2010, a permis d’identifier entre 90 et 95% des abonnés. Et si l’ARCEP passe de nouveau à l’action, c’est parce qu’elle est interpellée par les forces de l’ordre «sur les agissements des délinquants qui utilisent le téléphone portable pour commettre leurs forfaits, créant la désolation  selon Mathurin Bako, le président de l’autorité. Ce qui, de son avis, «impose de travailler sérieusement pour favoriser le travail des forces de défense et de sécurité. Quoi que cela puisse nous coûter, que nous ne soyons pas indexés à chaque fois que l’insécurité s’installe dans notre pays et utilise les réseaux téléphoniques».
•Le 21 août 2012 donc, il a donc rencontré les opérateurs de téléphonie mobile et les distributeurs pour leur signifier que tous les abonnés doivent être connus. D’ici le 1er octobre, le détenteur d’une carte Sim qui ne se serait pas fait enregistrer verra son abonnement désactivé. En accord avec les trois opérateurs présents sur le marché burkinabè, l’ARCEP a décidé de mettre sur le marché, début octobre, de nouveau kits non pré-activées. Ces kits ne sont actifs qu’au bout de 60 minutes après l’identification de l’abonné. Il s’agit de faire en sorte que le fichier d’abonnés de chaque opérateur soit sûr afin que les forces de sécurité puissent y tirer des renseignements en cas de nécessité.

La synthèse des entretiens

Madame Ouedraogo (Utilisateur burkinabé)
Ce problème d’enregistrement m’a vraiment étonné. Je n’ai jamais rencontré ce genre de problème au paravent.  En générale ses vendeur ambulant  ne font pas preuve de loyauté parce qu’ils savent déjà qu’on a donné un délai pour que tout les puces soi enregistré si non elle ne sera plus valide. Avec tout sa il continue à vendre ses puces .Après l’achat  de la carte arrivé a la maison tu essaye de rechargé le téléphone on te fait savoir que la puce n’est plus valide. Tu retourne voir le vendeur il te fait savoir qu’il va aller enregistrer sa demain et c’est jamais fait. Tu seras obligé d’aller te faire enregistré a l’agence donc ce que je conclus on ne doit pas acheter de carte Sim avec ses vendeur ambulant, car il n’y si connait pas il vend les puces n’importe comment qui peut être acheté par des délinquant pour commettre leur forfait.
Monsieur Zorro (vendeurs ambulants) :
Dans ses deux dernier jour il n ya plus d’achat de carte Sim  il garde ses Sim a la maison. Les operateurs sont contre eux parce qu’il ne prenne pas les cartes Sim a l’agence mais prenne plus tôt avec les grossistes.  C’est un calvaire entre operateur et nous vendeur ambulant. Il veut que le client aille directement  à l’agence acheté les Sim. On pas de boulot petit commerce qu’on fait la il veut nous gâté sa, Il faut qu’il nous laisse gagné notre pain puisqu’on n’a pas été a l’école si non pourquoi supprimé les puces de leur clients il fallait passer par une autre stratégie si non avec cet élan ils vont perdre des clients en  plus il ne pourra pas laisser les autres petit commerce qu’il fait à coté pour aller enregistrer des clients qui sont pressé pour appeler ou qui ne veulent pas attendre.  Si la situation continue. Je vais me retiré de la vente de carte Sim puisque ce n’est pas mon seul commerce .les cartes Sim non identifié qui sont avec lui il s’est même plus quoi en faire.

•Processus d’achat des cartes Sim et de la revente
•Dans cette partie ont va essayer de démontré les problèmes liée au non enregistrement  des cartes Sim.
En générale l’achat de ses cartes Sim se font chez les operateurs  économique,  les clients qui achète leur puce a l’agence sont directement identifié ainsi que les vendeurs de grossistes  il les fait remplir des fiches  vérifie  leur pièce et les remet  la fiche d’abonnement au prépaiement  fiche sur  la quelle les clients doivent être identifié, ces même vendeur de grossiste revend un certain nombre de carte Sim au vendeur ambulant. la fiche à remplir pour pouvoir être identifié ne leur sert pas grand choses avec certain client qui dit être pressé ou et que l’enregistrement n’est pas nécessaire. C’est 3 fiche à remplir une pour le client une pour l’operateur et la 3e pour le vendeur. La fiche qu’on doit remettre a l’operateur n’est pas souvent remit a temps ou n’est même pas remit ou ses les operateurs eux même qui perd ses fiche. C’est tout un tas de problème qui ne vient pas seulement de la population ni des revendeurs ni des operateurs c’est une couché jumelé.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s